Au sommaire

PREMIERE PARTIE

 

Histoire

Jeune cru comparé à d’autres régions viticoles françaises, le Pic Saint Loup recèle un passé bien plus riche que ses consommateurs ne le soupçonnent. D’où l’intérêt de replacer dans le contexte local, une histoire qui se confond avec celle de la viticulture languedocienne : présence de lambrusques à l’ère tertiaire, développement du vignoble par les Romains puis renaissance sous l’impulsion des monastères, reconstitution post phylloxérique… Tout en retraçant des épisodes plus spécifiques : l’élevage des moutons dont la dent a lentement faconné le paysage, la République de Montferrand, la naissance de la dénomination Pic Saint Loup au tout début du XXe siècle, la fondation du Syndicat, le gel de 1956, l’obtention du VDQS, celle du statut de cru… Cette partie contemporaine insistera sur l’engagement précoce des vignerons dans des règles de production bien plus strictes que celles imposées par décret et sur les enjeux liés au passage en appellation.

 

Terroir

Influencées par la situation géographique, la pluviométrie, les variations thermiques et les vents, les particularités climatiques se conjuguent à une palette de sols extrêmement variée : des composantes que ce chapitre détaillera, photos et schémas à l’appui. Seront notamment décrites les grandes étapes géologiques du Pic Saint Loup ; la formation du Pic, de l’Hortus, de la Combe de Mortiès, de la gravette de Corconne… Sans oublier l’impact des différents terroirs sur les styles de vins élaborés : alternances de calcaires tendres et de marnes ; calcaires durs ; dolomies massives et marnes noires ; conglomérats, marnes conglomératiques et grès continentaux ; éboulis d’éclats calcaires du causse ; alluvions et colluvions.

 

De la vigne au verre

Dernier volet technique, ce chapitre présentera de façon synthétique, les pratiques culturales (densités de plantation, taille, rendements), l’encépagement, les techniques de vinification et d’élevage, en mettant l’accent sur des commentaires d’oenologues.

 

Environnement

De l’image légendaire des trois chevaliers devenus ermites, à celle de carte postale immortalisée par Vincent Bioulès, le décor est planté. Le Pic Saint-Loup fait rêver. Et puise en premier lieu sa magie dans un environnement exceptionnel. Le paysage parle du vin et le vin parle du paysage dans une dialectique étroite qui saute aux yeux. Enchassé dans la nature, le vignoble du Pic Saint Loup, contrairement à bien d’autres, ne se superpose pas de fait, aux paysages existants mais s’y inscrit pleinement, sous forme d’ îlots de vigne, sources de diversification paysagère et de biodiversité. Une symbiose qui permet aux vignerons d’utiliser « naturellement » peu d’intrants. Biodynamie, agriculture biologique ou raisonnée… 90% des domaines ont ainsi une approche environnementale qui ne date pas d’aujourd’hui. C’est ce cercle vertueux entre l’homme qui n’a pas sacrifié la nature et une nature qui le lui rend bien, qui sera ici, expliqué au lecteur.

 

 

DEUXIEME PARTIE

 

Les Hommes

Comment imaginer un livre sur les vins qui ne parlerait pas de (ou plutôt ne donnerait pas la parole à) ceux qui le font… Sans exception ? Un choix d’autant plus justifié que l’une des particularités du Pic Saint-Loup réside dans la solidarité de ses vignerons, unis dans le respect de l’environnement et l’exigence qualitative. Traduire cet état d’esprit, permettre au consommateur de mettre un visage derrière le nom d’un vin. Mais aussi de retrouver dans la diversité des parcours et des personnalités, la richesse historique, géologique et environnementale de l’appellation … Tel est l’objectif de cette approche humaine, illustrée par le ressenti de journalistes, sommelier, oenologue français et étranger sur les vins du Pic Saint Loup.

 

 

TROISIEME PARTIE

 

Déguster, découvrir

La découverte serait incomplète si elle ne s’accompagnait d’une dimension oenotouristique.

 

Au menu : les évènements incontournables (Vignes Buissonnières, Festa de la Vendemia, etc…), les activités oenotouristiques proposées surle territoire. Et enfin, un carnet de bonnes adresses : liste des hébergements, restaurants, produits du terroir, prestataires d’activités de pleine nature, principaux sites patrimoniaux et culturels…

 

Domaine de Cantafaroune, La plaine, 34270 Lauret.

 

TEL. 09 52 31 07 16

06 62 65 61 30

f.jaroniak@free.fr

www.terroirs-dexception.com

 

N° Siren 790 618 573

N° Siret 790 618 573 00014

 

 

AVEC LE SOUTIEN DE :

WITH SUPPORT FROM :